Nous avons tendance à imaginer que l’apprentissage de l’anglais doit commencer le plus tôt possible mais…

english_speaking

Les élèves plus âgés apprendraient l’anglais plus rapidement

Pour mener cette étude, deux spécialistes allemands de l'enseignement de l'anglais à la Ruhr-Universität de Bochum (entre Dortmund et Düsseldorf) ont évalué le niveau en anglais de deux groupes de collégiens de 4ème : ceux ayant démarré leur apprentissage entre 6 et 7 ans et ceux qui l'ont débuté à 8 et 9 ans. Avec surprise, ils ont découvert que les adolescents ayant commencé l'anglais plus tardivement étaient meilleurs que leurs camarades qui avaient commencé plus tôt.

« La recherche a constamment montré que les apprenants plus âgés progressent plus rapidement ». Nils Jäkel, co-auteur de l'étude publiée dans la revue Language Learning le 5 mai 2017

 

 

 

29ème : le classement du niveau d’anglais des français

Selon un classement établi par Education First en 2016, la France se situerait à la 29e place mondiale (sur 72) pour son niveau d'anglais. Bien que les Français soient jugés capables d'exprimer des faits, des points de vue, ou de rédiger des mails professionnels simples, il leur est encore difficile de mener à bien des négociations commerciales ou de manager des équipes anglophones.

L’anglais, la compétence la plus recherchée par les adultes

Les tests TOEIC et le test BULATS sont sur le podium des certifications les plus choisies.
 
Dans le cadre du Compte Personnel de Formation, l’anglais est aujourd’hui la compétence que les salariés et les demandeurs d’emploi souhaitent améliorer en priorité pour en faire un atout professionnel valorisant.