L’étude menée en 2020 par Cadre Emploi et Cambridge Assessment, un département de l’Université de Cambridge spécialisé dans les certifications en anglais telles que le Linguaskill, auprès de salariés abonnés à Cadre Emploi, poursuivait l’objectif de connaître le niveau moyen en anglais des salariés français et de connaître leur rapport à cette langue.

Tout d’abord, la notoriété du CECRL Cadre Européen Commun de Référence pour les Langues est assez élevée en France puisque 62 % des salariés le connaissent mais pas forcément dans les détails.  L'échelle européenne des niveaux de langues définis par le CECRL est de plus en plus présente dans les offres d’emploi qui n'hésitent pas à spécifier des mentions telles que "Anglais niveau B2 requis".

 Les français surestiment leur niveau en moyenne d’un niveau.  Ils l’évaluent globalement à B2 alors que le niveau moyen des salariés français en anglais est B1.

Si le niveau actuel est B1 les participants à l’étude estiment qu’il faut avoir le niveau B2 pour réussir professionnellement. Or 26% des français obtiennent le niveau B2(niveau avancé/indépendant) et seuls 5 % ont le niveau C1 (confirmé). Néanmoins, il est à noter que selon le métier, le contexte international de la société, le niveau d’anglais requis peut varier d’un salarié à l’autre, un niveau B1 peut suffire pour certains postes, alors que d’autres demanderont le niveau B2 voire C1.

L’étude montre qu’il y a peu de différences de niveaux entre les hommes et les femmes, cependant c’est parmi les plus jeunes salariés que l’on trouve les meilleurs niveaux.  D’un point de vue géographique, c’est en Ile de France et dans l’Est que l’on trouve les niveaux d’anglais les plus élevés.

Les participants à l’étude déclarent qu’un niveau insuffisant en anglais peut être une source de malaise au travail et bloque les opportunités de progression. 59% des sondés indiquent ne pas s’être sentis à l’aise au travail à cause d’un niveau d’anglais insuffisant dans leurs échanges oraux et écrits. 45% des participants à l’enquête déclarent aussi ne pas avoir postulé à un emploi à cause d’un niveau insuffisant en anglais. Enfin, 28% disent ne pas avoir progressé dans leur carrière pour les mêmes raisons. 

Concernant le CPF (Compte Personnel de Formation), environ 85 % connaissent son existence, mais l’intention de l’utiliser reste faible faute de temps. Les salariés sont pourtant libres d’utiliser leur CPF comme ils le souhaitent, et sans avertir leur employeur si leur formation se déroule en dehors de leur temps de travail. Beaucoup de salariés prennent des cours d’anglais entre midi et 14h00 ou en fin de journée après leur travail. A English Enterprises, notre plage horaires est large, le centre est ouvert en continu de 8h à 19h30 pour les formations en face à face, les cours peuvent aussi s’organiser à distance pour ceux qui préfèrent ne pas se déplacer dans notre centre situé à Colomiers.

Le centre de formation ENGLISH ENTERPRISES propose des formations validées par une certification officielle comme le LINGUASKILL from Cambridge ou le TOEIC.  Pour toute information vous pouvez nous contacter à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ou au 05 61 15 15 56.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Rédigé par Caryn Dufresne le 21 mars 2022

La certification qualité a été délivrée à English Enterprises

au titre de la catégorie d’actions suivantes : Actions de formation